Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Station assise prolongée : attention à la posture !

picture-prolongee-attention-station-posture.jpg

Aujourd’hui, la position assise est de plus en plus fréquente dans le monde du travail. Il s’agit là d’une conséquence directe de la numérisation et de la transformation profonde de nombreux secteurs d’activités. Cependant, la position assise prolongée est un facteur de risque qu’il est important de prendre en compte. Si vous êtes obligé d’adopter la station assise prolongée, vous devez quand même faire attention à votre posture. Quelle est la meilleure posture lorsqu’on est en position assise prolongée ?

Pourquoi est-il déconseillé de croiser les jambes ?

Assis à votre bureau, il vous arrive de croiser vos jambes, par habitude ou inadvertance. Cependant, pour votre santé, vous devrez changer cette habitude. En effet, adopter cette posture peut provoquer des douleurs et avoir des conséquences négatives sur la santé. Le croisement des jambes lorsqu’on est en station assise peut entraîner des problèmes de circulation de sang. Lorsque vous croisez vos jambes, vous comprimez la zone vasculaire située derrière votre genou.

Par ailleurs, après un certain temps dans cette posture, il est fréquent de ressentir des crampes à ce niveau ou d’avoir la sensation de jambes lourdes. Cela signifie que le débit sanguin est faible. Sur le long terme, vous pourriez développer des tendances aux varices, une fatigue musculaire, des pieds froids, etc. Rester assis longtemps avec les jambes croisées peut également provoquer des désalignements susceptibles de causer un mal de dos comme un lumbago ou une scoliose. Cette posture peut augmenter le risque de désalignement des hanches. L’une peut donc devenir plus haute que l’autre.

Le croisement de jambes peut aussi entraîner un mauvais alignement des épaules et de la colonne vertébrale. Sur le long terme, cela peut créer un déséquilibre au niveau du cou, des os du bas du dos et des os du bassin. Par ailleurs, croiser les jambes en position assise, pendant longtemps, peut également déclencher des douleurs du nerf sciatique. En effet, en restant dans cette position, les muscles de la hanche et de la fesse sont mal étirés.

De fait, ils se contractent et exercent une pression sur le nerf, ce qui peut déclencher une sciatique, caractérisée par une vive douleur au bas du dos, en passant par les fesses jusqu’au bas du genou. Enfin, pour les hommes, le croisement des jambes peut affecter la production de sperme. La température des organes masculins (les testicules) doit être comprise entre 2 °C et 6 °C en dessous de la température normale du corps. Or, en croisant les jambes en position assise, la température des testicules peut augmenter de 3,5 °C. Un tel phénomène peut freiner la production des spermatozoïdes.

mauvaise posture au travail

Les bénéfices de l’ostéopathie pour remédier aux mauvaises postures

Afin de corriger les mauvaises postures en restant assis, il est conseillé de changer régulièrement de position. Hormis cette solution, vous pouvez réserver une séance d’ostéopathie pour connaître les meilleures positions à adopter en position assise. Pour rappel, l’ostéopathie est une pratique manuelle qui consiste à remettre du mouvement dans les articulations, les tissus et les organes. Il s’agit donc d’une thérapie complémentaire utilisée pour le soulagement des douleurs articulaires et dorsales.

Cette pratique permet d’améliorer le bien-être général du corps. Elle permet au corps du patient de s’autoréguler. Grâce aux manipulations, aux palpations et aux massages, l’ostéopathe peut réussir à calmer la sciatique, les crampes ou le lumbago de son patient. Cette pratique se révèle aussi efficace pour apaiser les douleurs aux cervicales, les torticolis, les migraines, les vertiges, etc.

L’ostéopathe entretient également son patient sur les meilleures postures à adopter pour soulager les douleurs musculaires et squelettiques dues à la station assise prolongée. Le professionnel peut donc conseiller l’utilisation d’un nouveau siège ou le changement fréquent de position. La durée d’une séance d’ostéopathie varie en fonction du praticien et du besoin du patient. En général, la consultation dure entre 30 minutes et une heure. Une seule consultation peut suffire. Cependant, en fonction de votre état de santé et de votre problème, vous pourriez avoir besoin de 3 à 6 séances.

Il est très important de vous rendre chez un ostéopathe en prévention. N’attendez pas que les douleurs deviennent handicapantes. Plus tôt vous vous rendrez chez ce professionnel, plus vite vous trouverez une solution pour régler votre problème. En somme, la station assise prolongée constitue un facteur de risque majeur. Pour réduire ses effets sur votre corps, il faut éviter de croiser les jambes et se lever régulièrement de son poste afin de les dégourdir. Les services d’un ostéopathe sont également une excellente solution pour adopter les meilleures postures.

Nous suivre sur Facebook

Aller plus vite

A la une

Articles Similaires