Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Médecine esthétique : ce qu’il faut savoir sur les fils tenseurs

visuel-esthetique-tenseurs-medecine-savoir-fils.jpg

Le relâchement des tissus est une conséquence du vieillissement et de la perte de tonicité cellulaires. Il a notamment pour effet de faire apparaitre les rides sur le visage et les plis au niveau du cou. La médecine esthétique est alors sollicitée pour remettre en tension ces zones et soutenir les tissus relâchés grâce aux fils tenseurs. En quoi consiste cette technique ? Quels sont les résultats observés suite à l’opération ?

Fils tenseurs : de quoi s’agit-il ?

Les fils tenseurs sont des dispositifs utilisés en chirurgie esthétique pour remettre en tension les tissus cutanés des régions les plus relâchées du visage. Leur succès est dû au caractère non chirurgical et non invasif de l’intervention.

À quoi servent les fils tenseurs ?

L’utilisation des fils tenseurs en chirurgie esthétique est une technique vieille de plus de 40 ans. Elle consiste à les insérer dans la graisse sous-cutanée de manière à tendre les muscles relâchés et à stimuler la production ciblée de collagène. Cette substance est sécrétée par les fibroblastes et est responsable de la fermeté de la peau.

Le procédé se déroule en 2 étapes majeures que sont la consultation préalable et la pose des fils tenseurs. Selon Carré Esthétique Inkermann, la consultation avec le médecin esthétique est très importante puisqu’elle permet de déterminer les besoins de votre peau. Il s’agit d’une séance d’échange au cours de laquelle l’objectif du médecin est de comprendre la demande afin d’effectuer le meilleur choix en ce qui concerne le type et le nombre de fils nécessaire.

La pose proprement dite se déroule sous anesthésie locale. Elle dure en moyenne 45 minutes au cours desquelles le spécialiste utilise une micro aiguille pour insérer les fils sous la peau du visage. Deux fils passants sur chaque joue sont généralement suffisants pour réduire les effets du relâchement.

médecine esthétique fils tenseurs

Les différents types de fils tenseurs

Il existe essentiellement 2 types de fils tenseur en fonction de l’usage souhaité et des résultats escomptés. On distingue alors les fils tenseurs permanents et non permanents. Les fils permanents sont généralement conçus en nylon, en silicone ou en polypropylène. Il s’agit de matériaux durables qui peuvent passer plusieurs années sous-cutanées sans aucune détérioration. L’insertion s’effectue grâce à une technique non invasive basée sur l’utilisation d’une aiguille. On retrouve dans cette catégorie les fils crantés, à cônes, spiralés, etc. qui sont des variétés spéciales.

En revanche, les fils non permanents sont conçus en matériaux synthétiques résorbables tels que l’acide polylactique, de polydioxanone. Ce type de fils disparait de la couche épidermique avec le temps. Il est donc nécessaire de reprendre l’opération après quelques années. Son effet dure environ 2 ans. La technique de pose est dite mini-invasive parce qu’elle s’effectue grâce à des instruments longs et fins qui permettent de pratiquer des incisions de l’ordre du millimètre.

Quoi qu’il en soit, ces deux types de fils tenseurs sont parfaitement tolérés par l’organisme. Ils ne sont ni allergisants ni cancérigènes.

Quelles sont les indications pour le lifting par fils tenseurs ?

Le lifting par fils tenseurs est utilisé au cours de diverses interventions à but esthétique. Ses principaux champs d’action se trouvent dans le visage.

Quelles sont les opérations esthétiques effectuées grâce aux fils tenseurs ?

De manière générale, et compte tenu de son efficacité, la pose de fils tenseurs intervient entre 40 et 50 ans. Il s’agit de la période durant laquelle les tissus du visage commencent à se relâcher par manque de collagène. Cette technique est alors sollicitée dans les cas suivants :

  • le remodelage du visage,
  • l’élévation des bajoues,
  • la réduction des sillons nasogéniens,
  • l’élimination des plis d’amertume,
  • la réparation de la queue des sourcils,
  • le rehaussement des pommettes, etc.

Dans chacune de ces opérations, la traction exercée par les fils remet la peau en tension et permet le ralentissement du vieillissement. Le relâchement progressif de la peau est dû à sa déshydratation au fil des années. C’est ce qui engendre une peau abîmée dont la tonicité et la fermeté sont relativement faibles. Les premiers signes apparaissent alors puisque la peau du visage est fragile, sensible et exposée.

Il est toutefois possible de traiter d’autres régions du corps avec la technique des fils tenseurs. En effet, de nombreux spécialistes de la médecine esthétique l’utilisent désormais de plus en plus pour réduire le relâchement de l’intérieur des cuisses, des bras, du ventre, de la poitrine et des fesses.

Existe-t-il des contre-indications au lifting par fils tenseurs ?

Les fils tenseurs possèdent l’avantage de ne pas présenter de danger pour l’organisme. A priori, il n’y a donc pas de contre-indication à leur utilisation pour le visage. Néanmoins, lorsque la peau présente certaines caractéristiques particulières, il peut être inopportun de pratiquer cette technique.

L’utilisation de fils tenseur est à éviter sur les peaux à problèmes qui présentent de l’acné ou de l’eczéma. Le médecin pourra effectuer certains traitements préalables avant de pratiquer le lifting. De même, lorsque les relâchements sont trop importants, il est préférable d’opter pour une méthode plus efficace (lifting chirurgical ou peelings profonds) parce que le résultat avec les fils tenseurs peut être insuffisant.

Fils tenseurs : quels sont les résultats observés à l’issue de l’intervention ?

L’objectif principal de la pose de fils tenseurs dans le visage est d’obtenir un aspect plus jeune par élimination des rides. Ainsi, le résultat final doit éliminer les interstices et les replis cutanés.

Comment se présente le résultat final ?

L’effet lifting est immédiatement perçu après la pose des fils. Les tissus sont retendus et remontés. Cela est dû à l’effet tenseur des fils sur la peau. Les résultats réels ne sont visibles que quelques semaines après l’intervention. En effet, la présence des fils sous-cutanée provoque la production de collagène qui se met progressivement en place pour un effet plus naturel.

Ces résultats ne sont pas définitifs. Quel que soit le type de fil utilisé, ils s’estompent au bout de quelques années. L’effet des fils permanents dure quelques années alors que celui des fils non permanents ne dure que 12 à 24 mois. Néanmoins, malgré la résorption des fils, l’effet peut durer quelques mois supplémentaires en raison de la persistance du collagène.

intervention fils tenseurs lifting visage

Quelles précautions pour les jours suivant l’opération ?

Comme pour tout acte de médecine esthétique, la pose des fils tenseurs nécessite quelques précautions qu’il est important d’observer pour favoriser la mise en place correcte du dispositif.

Au cours des 10 premiers jours suivant l’intervention, il n’est pas conseillé d’effectuer des mouvements brusques ou violents. Cela pourrait empêcher l’implantation des fils. De même, un saignement immédiat, mais de courte durée peut survenir suite à l’opération. Cela est dû au risque de rupture des petits vaisseaux sanguins, notamment lorsque le médecin utilise des aiguilles au lieu des micro-canules à bout mousse. Dans ce cas, il est recommandé de prendre soin de la cicatrice pour éviter un épisode infectieux qui pourrait conduire à une marque persistante sur le visage.

Y a-t-il des effets secondaires ?

Les effets secondaires de la pose de fils tenseurs sont principalement d’ordre physique. Il est possible de ressentir une douleur le long du passage des fils. Toutefois, elle disparait au bout de quelques jours à quelques semaines. Il en est de même pour les œdèmes qui peuvent apparaitre suite à l’opération.

Si vous constatez de légers gonflements dans certaines régions accompagnés d’une rougeur, il s’agit d’une réaction normale de l’organisme. Il est programmé pour se défendre contre tout corps étranger en son sein, en l’occurrence ici, les fils tenseurs.

Quoi qu’il en soit, prenez l’avis de votre médecin en cas d’inquiétude. Toutes les complications qui pourraient être liées à cette pratique esthétique peuvent être résolues avec une bonne médication. Il est très rare de contracter des infections post intervention.

Nous suivre sur Facebook

Aller plus vite

A la une

Articles Similaires