La nevralgie cervicale: qu’est-ce ce symptôme?

La_nevralgie_cervicale:_qu’est_ce_ce_symptôme?

 

La névralgie cervico brachiale est appelée sciatique du cou. La douleur peut se prolonger jusqu’au bras et est décuplée par un effort qui va accroitre la pression abdominale. Toutefois, quels sont les symptômes et comment la soigner ?

La nevralgie cervicale : sa définition

 

Appelée aussi sciatique du cou ou du bras, c’est une compression ou une irritation d’un nerf du cou pouvant s’étaler jusqu’au bras. Les douleurs peuvent en effet affecter la clavicule, l’épaule, ou même le haut du dos. La lésion se distingue au niveau de la 5ème, 6ème ou 7ème vertèbre cervicale. Elle va toucher les jeunes adultes et les adultes de plus de 50 ans souffrant déjà d’une arthrose. La douleur ressentie peut durer quelques semaines ou plusieurs mois si on ne la traite pas. Cependant, grâce à une prise en charge adaptée, elle peut se résoudre en quelques jours.

 

Les causes principales d’une névralgie cervico-brachiale ? 

 

La névralgie cervico-brachiale est provoquée par une compression ou une irritation d’une racine nerveuse. Parmi les causes que l’on retrouve fréquemment, il y a :

  • l’arthrose cervicale ;
  • la hernie cervicale ;
  • la hernie discale ;
  • les traumatismes résultants d’une pratique sportive intense ;
  • un cancer, un hématome, une intoxication ;
  • un mécanisme inflammatoire ;
  • une infection virale ;
  • un diabète mal équilibré ;
  • un déséquilibre hormonal, etc.

A quoi puis-je distinguer une névralgie ?

La névralgie cervicale entraîne une vive douleur chez les patients les plus jeunes. Elle peut survenir à la suite d’un effort violent comme une mauvaise posture ou un accident du travail. La douleur se trouve du côté d’un membre ou des deux côtés. Dans certains cas, on fait face à une perte de sensibilité des doigts ou des bras. Parmi les signes distinctifs, il y a :

  • les fourmillements et les engourdissements ;
  • les douleurs similaires à des décharges électriques ;
  • une sensation de lourdeur au niveau des omoplates ou du pouce (et d’autres doigts de la main) ;
  • des maux de tête et des vertiges ;
  • des bourdonnements d’oreille ;
  • une limitation des mouvements du cou.

Même au repos, ces symptômes sont bel et bien présents. 

 

Comment soulager la nevralgie cervicale ?

 

Dès lors que vous constatez divers symptômes de la névralgie, il faut joindre un médecin rapidement. En attendant, pour soigner une nevralgie cervical, vous devez prendre votre mal en patience et porter une écharpe sur le bras concerné afin de réduire la douleur. La prise d’antalgique est aussi une solution recommandée ainsi que l’usage d’une bouillotte chaude sous la nuque. 

 

Les médicaments à prendre

Si les antalgiques sont associés à des anti-inflammatoires alors les douleurs peuvent être moins vives. Dans les cas où les douleurs sont vraiment lancinantes, alors la prise de produits dérivés de morphines ou de corticoïdes sont nécessaires. Via un contrôle radiographique ou un scanner, une infiltration cervicale de corticoïdes peut être nécessaire.

 

La kinésithérapie

La kinésithérapie peut vous être utile si elle est faite par un professionnel. Elle donne la faculté de libérer les zones rétractées grâce à des massages ainsi que diverses techniques musculaires. Cela vous permettra de :

  • libérer les tensions ;
  • renforcer les muscles affaiblis.

La chirurgie : le cas extrême

On n’a recours à la chirurgie que si les traitements médicaux ont échoué. Si les douleurs persistent ou que l’on fait face à une incapacité de travail ou d’exercice de ses occupations quotidienne, alors on doit passer par la case chirurgicale. Toutefois, elle ne permet pas une réparation du disque ou de guérir l’arthrose. 

 

Les traitements naturels

Vous pouvez utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée, celle de camomille romaine ou encore la chamomilla.

Aller plus vite

A la une

Articles Similaires